SeaBubbles - les bateaux-taxis volants de nouveau testés sur la Seine

Andrée Navarro

L'État, la préfecture de Paris et les Voies navigables de France (VNF) ont donné leur feu vert pour que les SeaBubbles - considérés comme les futurs "taxis volants" de Paris – soient de nouveau expérimentés sur la Seine, du 16 au 20 septembre 2019.

Avant une possible utilisation commerciale, de nouveaux tests des SeaBubbles ont eu lieu hier sur la Seine. Ces bateaux électriques de quatre places capables de "voler" au-dessus de l'eau ontété homologués pour accueillir du public et la société franco-suédoise qui les développe a signé une convention pour faire voyager les touristes au cœur de Paris.. Les premières navettes SeaBubbles pourraient être livrées en mars 2020.

Comment ça marche ? Pilotées par un chauffeur, les SeaBubbles sont capables de se déplacer en survolant la surface de l'eau grâce à des lames à l'orientation précise qui appuient sur l'eau et exercent une force capable de soulever le véhicule lorsque ses hélices immergées impriment une vitesse suffisante (à partir de 11 km/h). Une application pour smartphone permet de réserver un trajet sur le fleuve. Les embarcations retournent régulièrement recharger leurs batteries sur un ponton, le "dock".